Aller à…
=> CANCER : Téléchargez 2 livres gratuitementRSS Feed

Pour une digestion rapide et assimilation complète


DIGEST-GI

Le concept de la formule traditionnelle “Bon appétit” est une civilité étonnante qui ne correspond à rien de logique. Serait-ce un encouragement à manger beaucoup, alors que la propagande diététique est unanime pour dire que nous mangeons généralement trop et mal ? Alors, serait-ce pour nous inviter à avaler des choses qui ne sont pas très goûteuses ?
Aussi, lorsque l’on me souhaite, selon la bonne coutume de convivialité “Bon appétit”, je me retiens pour ajouter au “Merci” obligé, “Pourquoi, ça ne va pas être très bon ?” ou bien “Pourquoi, le plat est-il raté ?”…

En fait pendant qu’un milliard d’humains meurent de faim, consommer même si l’on n’a pas faim est une sorte d’acte anti-civique propre aux pays riches – d’où l’invention des apéritifs pour ouvrir l’appétit et des digestifs en sortie de repas, pour digérer parce qu’on a trop mangé !
Voici un moyen simple non seulement pour assumer les tentations de la gourmandise ou les obligations de la politesse élémentaire, mais aussi et surtout pallier à un système digestif paresseux voire carrément défectueux – c’est le DIGEST-GI, une véritable béquille d’appoint à toujours avoir avec soi, en cas de besoin.

Le Digest-GI, un assistant alternatif du pancréas

Le suc pancréatique est la partie exocrine de la glande pancréatique qui se déverse dans le cholédoque. Ce suc est composé de deux constituants principaux : les bicarbonates et les enzymes digestives.

Les bicarbonates alcalinisent le bol alimentaire acide au passage du duodénum pour ne pas brûler l’intestin.

Trois enzymes digestives spécialisées :

  • Les enzymes protéolytiques (protéasestrypsine, chymotrypsine, carboxypeptidases et bromélases de l’ananas) qui hydrolysent et décomposent toutes les protéines.
  • Les enzymes glycolytiques (α-amylase) qui découpe l’amidon des végétaux et hydrolysent les sucres.
  • Les enzymes lipolytiques (lipase) qui hydrolysent les graisses en acides gras.


Tout ceci entre justement dans la composition du Digest-GI pour venir au secours d’un pancréas fatigué.

Y sont ajoutés :

– De la lactase qui améliore la digestion des produits laitiers en hydrolysant le lactose en glucose et galactose.
– De l’alpha-galactosidase qui permet une meilleure digestion de certains légumes dont le chou-fleur et les légumineuses, et qui décompose les sucres complexes en sucres simples et réduit les gaz intestinaux.

Mais aussi :

          • De la glucoamylase qui convertit l’amidon en sucres et décompose de nombreux sucres avant de sortir de l’estomac.
          • De la Xylanase capable de digérer des colorants et des conservateurs artificiels pour les aliments, qui fait généralement défaut dans les autres formules digestives.
          • De l’Hémicellulase qui décompose l’hémicellulose, un type de polysaccharide plus complexe que le simple sucre et présent avec la cellulose dans toutes les parois des cellules végétales.
          • De la cellulase qui digère la cellulose et les fibres végétales, ceci permettant d’utiliser la majeure partie de l’énergie contenue dans les matières végétales.
          • De la papaïne qui réduit les peptides protéiques en acides aminés basiques
          • De l’invertase
          • De la serrapeptase
          • De la maltase
          • Le tout sur une base de cellulose microcristalline.

Applications – indications

                                      • Allergies alimentaires
                                      • Appétit ; perte
                                      • Assimilation déficiente
                                      • Ballonnements
                                      • Brûlures d’estomac
                                      • Cancer colorectal : adjuvant
                                      • Cancer estomac : adjuvant
                                      • Cancer pancréas : adjuvant
                                      • Chirurgie gastrique : suite
                                      • Chirurgie pancréas : suite
                                      • Colite ulcéreuse
                                      • Côlon irritable ou entoxiné
                                      • Diarrhées récurrentes
                                      • Digestions problématiques
                                      • Douleurs abdominales
                                      • Éructations
                                      • Estomac : brûlures
                                      • Fibrose kystique
                                      • Flatulences
                                      • Intolérances alimentaires
                                      • Maladie de Crohn
                                      • Pancréas insuffisant
                                      • Ulcère d’estomac

 

Témoignage personnel

Depuis des années j’ai des digestions capricieuses avec souvent des accélérations cardiaques en liaison avec des intolérances.
Dès la première prise avant les repas principaux, je n’ai plus jamais eu d’ennuis digestifs – un vrai bonheur !

Posologie

– 1 gélule avant chaque repas.

– 2 gélules avant un repas copieux.

– Reprendre 1 gélule en cours de repas en cas de problème digestif important.

Vous pouvez commander le produit ici :

 

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mots clés : , , , , , , , , , , ,

Lire aussi : Quelle justice sociale ?
WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux