Aller à…
=> CANCER : Téléchargez 2 livres gratuitementRSS Feed

Douleurs effacées en 15 minutes, en vous syntonisant avec la fréquence terrestre


La machine RSV

Lors de mon premier contact avec lui, Martial Gitenet a attiré mon attention sur le fait que lorsque les animaux ont subi un gros stress, ils se mettent à trembler, réflexe automatique pour évacuer leurs tensions musculaires induites. Je me suis alors rappelé que le Dr Tal Schaller conseille de faire de même après un choc pour évacuer le stress par un tremblement volontaire.
Le problème est que les personnes tendues sont souvent incapables d’effectuer ce tremblement et donc ont peu de chances de sortir du cercle vicieux : une contracture qui devient courbature qui bloque l’alimentation en sang donc l’alimentation en oxygène (= hypoxie cellulaire), qui enferme les déchets ceci entraînant une inflammation locale douloureuse, celle-ci déclenchant à son tour par l’arc réflexe cérébro-spinal une contracture réponse additionnelle, qui… etc.

Comment arrêter cette machine folle qui part en survitesse ? Une certaine Elisabeth Dicke thérapeute avait trouvé un “breaker” par un massage réflexe sur un trajet spécifique d’effleurage du dos, ceci coupant la communication avec le cerveau et donc le feed-back infernal ; une libération de la douleur est garantie en 20 minutes ; j’en ai fait l’expérience personnelle lors d’un énorme lumbago. Mais hélas très peu de personnes ont été formées à cette technique assez compliquée à mémoriser.

Je m’adresse particulièrement aux professionnels de santé pour présenter cet appareil “high tech” se révélant très utile face à la souffrance physique, et même morale due à des stress intenses conscients ou non. Pourquoi aux professionnels ? Tout simplement parce qu’il présente un coût de 3750 €.
Il serait en fait souhaitable que de nombreux praticiens en traitements manuels puissent intégrer dans leurs services des séances de cette technologie pour la plus grande satisfaction de leur clientèle. Aucune formation n’est nécessaire vu sa simplicité d’usage. Mais rien n’empêche des particuliers qui le peuvent, d’acquérir cet appareil quasiment magique.

Présentation globale de la machine RSV

La RSV arrive vraiment à point pour secourir rapidement la plupart de ces gens qui vivent dans des souffrances chroniques ou continues et les sortir de l’impasse. En fait, l’appareil reprend tout d’abord la technique du tremblement instinctif des animaux, en y ajoutant en plus un vortex de reconnexion physique avec la fréquence propre de notre planète (onde de Schumann). Celle-ci nous fait partiellement défaut à cause de notre station debout (sauf les femmes enceintes), alors que les animaux dont la colonne vertébrale horizontale recevant un flux maximum de l’onde de Schumann les met automatiquement au diapason de leurs programmes instinctifs.

La RSV se présente sous la forme d’un plateau rectangulaire vibrant légèrement sur lequel on se met debout les genoux légèrement pliés (passage pleine énergie) pour traiter tout l’ensemble du corps ;  on peut aussi se mettre assis sur le plateau, et aussi couché avec des coussins spéciaux pour des actions locales. La colonne vertébrale est bien sûr le site de prédilection des mémoires somatiques, donc du travail général de détente, sachant que sur les 640 muscles de l’ensemble du corps il y a 150 muscles para vertébraux qui, contractés, peuvent bloquer des nerfs in situ (voir la carte de distribution nerveuse vertébrale du système orthosympathique).

A titre d’exemple, 10 à 15 minutes suffisent pour :

          • Faire disparaître une sciatique – les personnes pliées en deux repartent en marchant normalement,
          • Soulager une orchite (œdème inflammatoire des testicules),
          • Dégonfler les jambes lourdes,
          • Améliorer la circulation sanguine et lymphatique (sensation douce de chaleur dès le premier usage)
          • Des douleurs cervicales, dorsales, lombaires qui disparaissent en 1 séance, mais parfois 2 ou 3,
          • Faire disparaître des talalgies (douleurs du talon) en 1 à 2 séances
          • Faire disparaître immédiatement des migraines
          • Un meilleur transit
          • Un meilleur sommeil
          • Résoudre les cheveux gras (évacuation du trop-plein hormonal).

En fait, toute forme de douleur est justifiable de l’utilisation de la RSV

Qu’est-ce que la résonance magnétique de Schumann ?

Il s’agit d’un phénomène atmosphérique naturel qui a lieu autour de la terre. Cette dernière est recouverte d’un épais manteau (allant de 60 à 640 km) appelé ionosphère. C’est en fait une couche d’air ionisé, comme un bouclier qui protège la terre des rayons cosmiques ainsi que des vents solaires. La Terre (chargée négativement) et sa ionosphère (chargée positivement) forment un véritable condensateur. Il se crée entre les deux une énorme différence de potentiel qui fut en outre récupérée par Nicolas Tesla avec sa fameuse tour de Wardenclyffe, celle-ci pouvant distribuer sans fil à distance d’énormes quantités d’électricité gratuite. C’est en 1957 que le physicien allemand Winfried Otto Schumann calcula les fréquences de la résonance Terre/Ionosphère. Il identifia la principale onde permanente autour de 7.83 Hertz (cycle par seconde).

L’onde de Schumann et le cerveau

En plus de cette fréquence fondamentale, des harmoniques de très basses fréquences sont également présentes. Ces ondes appelées “Résonance de Schumann” (RS) sont coincées entre la surface du sol et la cavité de l’air comprenant l’ionosphère, et se répercutent sans fin autour de la fréquence 7,83 Hz. Ce “pouls”, cette pulsation est constamment réactivée et se nourrit de l’activité électrique des orages tout autour du globe. Rappelons qu’il y a sur l’ensemble du globe environ 300 éclairs à la seconde. Ce “pouls” se nourrit aussi des vents solaires qui viennent chatouiller la haute atmosphère.

Lorsque Schumann publia ces résultats, le Dr. Ankermuller fit immédiatement le lien entre cette résonance et le rythme des ondes cérébrales. En effet, les ondes alpha (entre 7 et 13 Hz) qui pulsent dans tout le cortex cérébral sont dans la fenêtre de fréquence de la résonance de Schumann. Elles sont actives dans le rêve et la méditation légère. C’est aussi le moment ou vous vous sentez le plus créatif. Rappelons que la fréquence de 7.8 Hz est la fréquence de notre hypothalamus. C’est une constante biologique dont l’homme a besoin.

Lorsque les astronautes revenaient de leurs missions, ils avaient de sérieux problèmes de santé. Depuis, les vaisseaux sont équipés de générateurs d’ondes de Schumann. L’expérience d’enfermer des volontaires dans un bunker souterrain, totalement isolés des champs magnétiques a été tentée de nombreuses fois. Les résultats sont toujours les mêmes :

          • Confusion,
          • Dépression,
          • Douleurs,
          • Dysfonctionnement immunitaire,
          • Insomnies,
          • Maux de tête,
          • Nausées,
          • Perte de mémoire,
          • Perturbations hormonales…
          • Rythme cardiaque anarchique,
          • Rythme circadien perturbé,
          • Stress émotionnel.

Ces symptômes disparaissent à la sortie du bunker… mais également par l’usage du RSV !

L’onde de Schumann est le diapason naturel de nos ondes alpha.

Ainsi, lorsque vous stoppez l’appareil, vous vous retrouvez dans un état de relaxation profonde ; non seulement vos muscles sont relâchés, c’est le moment où parfois l’utilisateur pleure d’un coup car ses tensions psychiques tombent. C’est normalement un instant de grâce et de bien-être absolu qui permet après une journée éreintante, de retrouver une fraîcheur mentale et physique étonnante.

Nota : Les animaux apprécient la RSV, ainsi on peut voir sur le site jaderecherche.com une vidéo où un chat refuse de quitter l’appareil.

Dans la guérison par la célèbre “méthode Silva”, on commence par faire un exercice des yeux pendant 2 minutes “chrono” ayant pour but de mettre le cerveau en onde alpha (états de l’endormissement et de la méditation) ; c’est l’état où l’agitation du mental générateur permanent de doutes parasites cesse, libérant ainsi le pouvoir total du subconscient créateur. Et ce n’est qu’à ce moment-là que l’on peut démarrer les programmes constructifs d’imageries mentales du but à atteindre. Cette technique a largement fait ses preuves depuis des décennies, en particulier pour avoir réalisé des milliers de guérisons rapides souvent inespérées.
(Voir mon CD AMOUR VAINQUEUR – exercice n°3 pour effacer les grandes douleurs).

Il paraît donc opportun de profiter de cet état alpha généré par la RSV, 
pour injecter votre objectif majeur en images.

Nota : la RSV peut aussi agir comme révélateur ; c’est à dire qu’elle peut faire ressurgir des anciens traumas pour lesquels le corps s’est mis en compensation. Il peut alors se produire des douleurs momentanées qui disparaîtront ensuite définitivement.

Mal de dos

Il faut savoir que sur les 640 muscles que le corps humain possède, 150 agissent directement sur la colonne vertébrale. Pour qu’un dos soit en bon état, les muscles les plus importants ne sont pas que ceux visibles de l’extérieur, mais ceux qui se trouvent en profondeur et en contact direct avec la colonne. Ils font corps avec celle-ci, bougent les vertèbres et en garantissent la stabilité. Leurs mouvements sont tout en finesse et moins facilement atteignables par manipulation. Une tension permanente de ces muscles profonds amène les dégénérescences vertébrales. L’utilisation de la machine RSV permet par la détente et la décompression, la remise en marche de l’approvisionnement sanguin et nutritif. Il est alors possible aux disques intervertébraux ainsi qu’aux muscles de se régénérer.

Son usage est utile autant le matin que le soir au sortir d’une journée où s’accumule le stress et les contractions. Il faut savoir que plus de 30 % de la population adulte souffre de maux du dos et chacun dans sa vie en a souffert au moins une fois. Ces douleurs du dos étant souvent en liaison avec le stress et les soucis, il faut donc considérer le mal de dos comme un avertissement.

Troubles associés aux tensions para-vertébrales
D’une façon générale :

–  les vertèbres cervicales C enregistrent les conflits intérieurs de choix (ex : torticolis),
–  les vertèbres dorsales D (thoraciques) enregistrent les conflits extérieurs affectifs,
–  les vertèbres lombaires L enregistrent la sensation d’insécurité (matérielle ou affective).

D’une façon détallée :

          • C1 : maux de tête, hypertension, migraine, perte de mémoire, vertige, nervosité, insomnies, coryza, amnésie, épilepsie, fatigue chronique, étourdissements, vertiges, dépression, troubles mentaux.
          • C2 : problèmes des yeux, surdité, douleurs des oreilles, sinusite, allergies, problèmes ORL, strabisme,  troubles oculaires, évanouissements.
          • C3 : douleurs des nerfs du visage, douleurs dentaires, névralgies faciales, névrite, acné, boutons, eczéma.
          • C4 : rhume persistant, perte de l’audition, lèvres gercées, polypes, rhume des foins, catarrhe, adénopathie.
          • C5 : enrouement, refroidissement chronique, laryngite, maux de gorge, angine.
          • C6 : coqueluche, nuque raide, torticolis, douleur dans les bras, amygdalite, dysfonctionnements thyroïdiens, goitre.
          • C7 : maladies de la thyroïde, refroidissements, angoisses, bursite de l’épaule, céphalées, fatigue chronique.
          • D1 : douleurs aux épaules, contractures de la nuque, tendinite dans l’avant-bras, épicondylite, fourmis aux doigts et aux mains, asthme, toux, respiration difficile, douleurs dans les avant-bras et les mains.
          • D2 : troubles cardiaques, arythmie, angoisses, douleurs dans la poitrine, bronchite, congestion de la poitrine.
          • D3 : bronchite, toux, difficultés à respirer, troubles dans la poitrine, troubles fonctionnels du cœur, douleurs de poitrine.
          • D4 : affection de la vésicule biliaire, calculs biliaires, maux de tête latéraux, douleurs dans les doigts, tristesse, dépression.
          • D5 : troubles du foie, tension basse, mauvaise circulation, fatigue, douleurs région cardiaque, troubles coronariens, douleurs sur trajet méridien MC, anémie, hypotension, mauvaise circulation.
          • D6 : maux et brûlures d’estomac, troubles digestifs et du pancréas, diabète, indigestion, hoquet.
          • D7 : ulcère duodénal, maux d’estomac, difficulté à avaler, troubles estomac, dyspepsie,  gastrite.
          • D8 : problèmes de la rate, immunodéficience, allergies, urticaire, troubles du foie, zona, auto-intoxication.
          • D9 : allergies, urticaires troubles de la vésicule biliaire, acné, affections de la peau, eczéma.
          • D10 : problèmes rénaux, fatigue chronique, néphrite, pyélite, tension rénale.
          • D11 : peau rugueuse, boutons, affections de la peau, acné, eczéma, furoncle, psoriasis, diabète, troubles du sang, anémie.
          • D12 : troubles de l’intestin grêle, ballonnements, troubles de la croissance, stérilité       rhumatismes, stases.
          • L1 : troubles du colon, troubles de la circulation sanguine intestinale, diarrhée, constipation, colite, dysenterie, hernies.
          • L2 : irritation de l’appendice, crampes abdominales, acidose, varices, menstruations douloureuses, irrégulières, troubles de ménopause, impuissance, douleurs des genoux, stérilité.
          • L3 : problèmes pendant la grossesse, problèmes de menstruation et de ménopause, affections de la vessie, appendicite, crampes, acidose, mictions difficiles ou incontinence, varices, troubles de vésicule biliaire, douleurs aux genoux, impuissance, incontinence nocturne.
          • L4 : sciatique, lumbago, troubles de la prostate, mictions fréquentes ou douloureuses, avortement, fibrome, hémorragies utérines, prostatisme, sciatalgie, lumbago, dorsalgies.
          • L5 : troubles de la circulation aux jambes et aux pieds, crampes aux  mollets, stases circulatoires des jambes, pieds froids, faiblesse hanches-jambes-chevilles.
          • S1 : sciatique au sacrum, problèmes au bas-ventre, constipation chronique, troubles sacro-iliaques, déviation de la colonne vertébrale.
          • S2 : démangeaisons – en particulier à l’anus, douleurs en étant assis, hémorroïdes, douleur à la base de la colonne vertébrale en s’asseyant.
Autres indications supplémentaires de la RSV,
avec des séances suivies :
          • Arthrose
          • Cellulite
          • Chute : suite
          • Déchets organiques : mal évacués
          • Déprime
          • Equilibre : incertain
          • Fractures
          • Gonflement des tissus mous
          • Hernie discale
          • Hormonal : encombrement
          • Insomnies
          • Kystes (disparition)
          • Ligaments tendus
          • Marche mal assurée
          • Œdèmes lymphatiques
          • Os : formation insuffisante
          • Ostéoporose
          • Parkinson (remarchent presque normalement)
          • Prostatisme : Grande amélioration (finis les réveils la nuit)
          • Règles féminines irrégulières
          • Sédentarité : conséquences
          • Souplesse : manque
          • Stress constant
          • Système lymphatique : déficient


Toutes ces allégations sont soutenues par de nombreux témoignages
écrits et audios sur le site de JADE RECHERCHE

Rythme des séances

10 à 15 min la séance (l’idéal étant matin et soir) – en ponctuel comme en suivi

Rester 1 à 2 mn après arrêt (c’est le moment où tout se passe, et où parfois des personnes pleurent car elles lâchent tout à ce moment-là, pour d’autres ce sont des picotements, sinon félicité et légèreté pour quasi tous).
Comparer les visages avant et après c’est fascinant !

Nota : Le détail des 4 positions est fourni avec l’appareil

Commande ici

 

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mots clés : , , , , , , , , , , , , , , , ,

Lire aussi : Alerte sur les paracétamol
WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux